Quai Sud, 2 minutes d'arrêt

Ahanements d'octets austraux

jeudi 06 novembre 2008

[ 04:45 ] Kicks our asses

Les américains ont voté pour lui.

Les européens auraient aimé pouvoir voter pour lui.

Les africains et les asiatiques s'identifient à lui.

Les internautes écrivent assez facilement : Nous sommes tous des Américains.

On avait bien toute une phraséologie sur l'impérialisme américain, mais c'est bien me semble-t-il la première fois qu'on voit s'incarner un Empereur Américain.

À cela, les aspirants empereurs à la stature un rien plus subalterne ne se sont pas encore préparés.

Au hasard, mettons nous à la place d'un Mugabe : les lobes frontaux de son cerveau penseront c'est un Yankee, alors que son activité cérébrale inconsciente verra un noir.

Chez les anglophones, le mot utilisé serait plutôt negro. Moi, je formule "noir". Plus clair et plus concis qu'africain-américain, moins alambiqué qu' "arabica au lait", et tout aussi politiquement correct.

Que l'empereur américain évoque plus Täfäri Mäkwännen que Friedrich Wilhelm Viktor Albrecht von Hohenzollern, est-ce une opportunité ou un risque ?

L'un et l'autre. Selon votre horizon culturel, vous vous référerez au premier épisode de Spiderman ou à Luc 12:48 pour dire : With great power comes great responsabilities.

La nuit dernière, nous aurons pu entendre deux discours d'une rare qualité.

Celui d'un perdant (VF) qui a montré qu'il aurait pu gagner en restant lui-même plutôt que de laisser son parti jouer la petite tactique de la peur.

Celui d'un gagnant (VF) qui se donne comme défi de rassembler, de responsabiliser, de trouver les mots justes.

Le centrisme nous change de la délectation sur les verbes karchëriser et remblayer.

Dernière mise à jour :
6/11/2008 04:53

Commentaires du blog hébergés par Disqus


Billet classé dans la catégorie : Accueil > Monde > Barack Premier

<- 1995-2010 : utilisateurs de Vista, je vous ai compris...
Hello, I'm a Mac... ->

Certains droits protégés par licence Creative Commons , 2008 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par courriel : reactions (arobace) barijaona.com
 Accueil |  Humour | Macintosh | Bidouilles | Sélection | Éditeur