Tempêtes et verre de toaka gasy

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.
Billet classé dans la catégorie : madagascar

mercredi 03 décembre 2003

[ 07:21  ] Gros titres de la presse

Lorsque vous voyez apparaître dans les quotidiens des pleines pages intitulées Menace de mort sur l'Industrie Nationale, impossible de ne pas chercher à se faire une opinion.

En gros, le Ministère des Finances a tenté de jouer les équilibristes pour préparer le budget de l'État pour 2004, coincé qu'il était entre détaxations imposées par le Président de la République et nécessité de boucler les fins de mois.

Le compromis retenu n'est pas vraiment heureux :

Et en prime, il y a la méthode qui évoque irrésistiblement le petit chenapan voleur de confiture :

Les opérateurs commencèrent à se méfier lorsque vers fin octobre dernier, le projet ne leur fut toujours pas remis... Il ne le fut d'ailleurs jamais ! Ce n'est qu'une fois le budget voté la semaine dernière par l'Assemblée nationale que le secteur privé ait (sic) pu prendre connaissance de son véritable contenu.

On a l'impression que le lobby des importateurs de chaînes hi-fi et téléviseurs l'a emporté sur le lobby des industriels, que les vendeurs ont reçu plus d'égards que les ouvriers...

Sur le fond, il n'y a pas forcément scandale : chaque profession est a priori respectable et peut chercher à faire valoir ses intérêts.

Le problème est que dans un pays développé, chacun aurait cherché à faire valoir sa cause auprès de son parlementaire de base, sensé comprendre un tant soit peu le sujet.

N'en demandons pas trop à nos députés... Ici, le lobbying s'exerce sur des fonctionnaires sur qui la crainte de la sanction politique des électeurs n'a pas encore vraiment exercé ses effets.

Ajoutons qu'il n'y a pas de loi sur le financement des partis politiques : la démocratie a un peu plus de chemin à faire que la technocratie.

Commentaires du blog hébergés par Disqus


<- Nombril et gant de toilette
Recherche d'aides respiratoires ->
 Accueil |  Humour | Macintosh | Bidouilles | Sélection | Éditeur 

© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :