Tempêtes et verre de toaka gasy

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.
Billet classé dans la catégorie : madagascar

lundi 15 mars 2004

[ 00:22  ] On en apprend tous les jours...

Par exemple, qu'un cyclone tropical, c'est l'équivalent, chaque seconde, de cinq bombes atomiques analogues à celle qui a frappé la ville japonaise d'Hiroshima en 1945.

Bon, d'accord, cela s'exerce sur une surface assez étendue...

Aux dernières nouvelles, Gafilo a fait donc moins de victimes que "Little Boy", mais 81 morts, 160 disparus et 120.000 sans-abris, c'est trop pour un pays qui n'a même plus vraiment le temps de les pleurer.

Les communications avec Antalaha commencent à se rétablir (difficilement), ce qui me permet de publier quelques photos supplémentaires envoyées par Marie Hélène Kam-Hyo.


Bateaux ballotés par la tempête

La côte d'Antalaha après la tempête...

Habitations de type traditionnel endommagées

Commentaires du blog hébergés par Disqus


<- Première sortie convalescente
Crac, Boum, Hue ! ->
 Accueil |  Humour | Macintosh | Bidouilles | Sélection | Éditeur 

© 2004 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :