Quai Sud, 2 minutes d'arrêt

Ahanements d'octets austraux

lundi 19 janvier 2009

[ 00:04 ] Mme Madoff avait raison

Ouh, là, là, ça barde...

Hier, le plaisir de prendre et de sélectionner des photos l'emportait, et je pouvais me permettre sans encore trop d'arrière-pensées un ton un rien badin.

Aujourd'hui, j'en suis à me demander quand vont apparaître les premières barricades.

Pour tous les "keskidis", une révision rapide, en ordre un rien aléatoire :

Bon, faut pas croire les films d'animation, les habitants de l'île ne sont pas tous des pingouins, et encore moins des pigeons. Et ils ne sont pas tous myopes comme des chouettes, et ont donc senti qu'ils s'étaient peut-être fait refiler un rossignol.

Donc, au centre de la basse-cour, un petit poids plume s'est décidé à aller voler dans les plumes du coquelet en titre. Et ça a marché.

Notre chapon, au lieu de retenir la leçon a pensé gober ce problème, fier comme un paon. Ça n'a pas arrangé les choses, car c'est cette action aussi incongrue qu'un oiseau sorti d'un chapeau que quasiment personne n'a avalée.

Et donc, une grosse proportion de la basse-cour a accouru pour réclamer le droit de caqueter plus librement, non pas dans une cour, mais dans un jardin (pour ceux qui comprennent le cui-cui local, transcription du gloussement sur le site de la Mairie, et en audio quasi-intégral ici-même "attention, c'est du lourd, 34 minutes, 31 Mo").

Mais le chapon semble avoir décidé qu'il reconnaîtra ses torts lorsque les poules auront des dents, et en attendant, il sort ses griffons.

Bon, je ne suis pas sûr d'avoir été plus clair pour les "keskidis", mais il fallait que je déverse ma fiente. En espérant ne pas finir en cage.

Moralité de la fable : on ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs.

Dernière mise à jour :
19/1/2009 00:22

Commentaires du blog hébergés par Disqus


Billet classé dans la catégorie : Accueil > Madagascar > Chaudmoisdejanvier2009

<- «Bonne année, Mme Madoff»
Vitantsika io ->

Certains droits protégés par licence Creative Commons , 2009 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par courriel : reactions (arobace) barijaona.com
 Accueil |  Humour | Macintosh | Bidouilles | Sélection | Éditeur