Accueil Humour Macintosh Print66 Sélection Éditeur
  MacOS X | MacOS classique | Pourquoi ?

J'essaye de recenser sur cette page quelques astuces pour mes frères de la confrérie Macintosh. Utilisateurs de Windows, passez votre chemin, vous ne trouverez pas grand-chose ici :

Système

  • Pour les systèmes PowerPC sous système 8 et supérieur, adoptez de toute urgence FinderPop, the tableau de bord. En plus, c'est un logiciel gratuit (même si l'auteur accepte une rémunération), disponible en français grâce à la traduction de Fawzi Darmeyer... Rendez grâce à l'auteur de ce programme, Turlough O'Connor, et téléchargez le à l'adresse http://www.finderpop.com, ou en version française chez Imagiciel http://www.imagiciel.qc.ca
  • Sous système 7.6 ou supérieur avec QuickTime installé : mettez un film QuickTime dans le dossier système, et appelez le Séquence de Démarrage.

Internet

  • Il fut un temps où je recommandais comme logiciel de courrier Claris Emailer. Ce n'est plus vraiment le cas... La version 1 gratuite pose des problèmes depuis MacOS 8. La version 2 reste utilisable, mais a quand même pas mal d'inconvénients, notamment des petits problèmes de compatibilité An 2000, la non prise en compte des mails HTML, et la non gestion des fils de discussion ("threads"). Si vous n'avez aucune idée de ce qu'est un logiciel de courrier, le choix naturel semble Microsoft Outlook Express 5, même si l'installation encombre le dossier système si vous n'avez pas déjà Microsoft Office, et que l'éditeur n'attire pas la sympathie, et que, dans son cas la gratuité apparaît suspecte. On a faitCeux qui sont déjà sous Emailer étudieront au cas par cas l'utilité de migrer, car MacOS X intègrera Apple Mail qui semble très proche dans sa construction de Claris Emailer.
  • Pour assurer la lisibilité avec tous les navigateurs, j'utilise comme outils essentiels de test les navigateurs MacLynx <http://www.lirmm.fr/~gutkneco/maclynx> et iCab <http://www.icab.de>.
    Best viewed with any browser
    • iCab (version française disponible à <http://www.seriot.ch/canardmac/>) est devenu mon navigateur de tous les jours : il est très rapide, peu encombrant et bourré d'astuces. Certaines sont reprises de navigateurs existants, d'autres sont spécifiques ou vont plus loin comme la sauvegarde de sites au format standard zip, ou le filtrage des publicités. Il offre également quelques fonctions très bien vues pour les concepteurs de pages Web, comme la réactualisation automatique et le vérificateur de stricte conformité à la syntaxe HTML.
      iCab est encore en bêta version (bien que le produit ne présente pas de bogue criant, et que le seul gros manque est le support de Javascript), mais existera à terme sous deux versions : une gratuite et une payante.
    • MacLynx par contre est un navigateur en mode texte qui a peu de chances de devenir votre navigateur de prédilection, à moins que vous ne soyez particulièrement janséniste, mais qui permet aux concepteurs de pages de se montrer sévère mais juste face à leur production. Il est gratuit.
  • Si malgré toutes les qualités d'iCab, vous préférez utiliser Netscape, la version Navigator 4.08 mérite un examen même si (et parce que) elle fait moins riche que Communicator : c'est un outil d'abord fait pour naviguer, qui ne s'encombre pas trop d'autres choses. Les accès disque de toutes les versions de Netscape ou de Navigator ne sont pas très optimisés, en particulier sur le Macintosh, et on gagne énormément à utiliser un cache situé sur un disque virtuel en mémoire vive plutôt que sur un disque réel (Menu Édition, Préférences, avancé, cache). Le produit à recommander est RamBunctious <http://www.clarkwoodsoftware.com/rambunctious/>, qui est une application et non une extension, ce qui permet de solliciter la mémoire vive uniquement lorsqu'on a besoin. De plus RamBunctious peut associer un disque virtuel à une application donnée, ce qui correspond parfaitement à notre besoin. RamBunctious est un shareware non bridé, donc soyez raisonnables : payez les droits. Une version française existe chez Imagiciel.
  • Les utilisateurs d'Internet Explorer gagneront à lui donner des informations de proxys (Menu Édition, Préférences, Réseau, Proxys) même s'ils ne se servent pas de ces proxys (activez la fonction juste le temps nécessaire pour entrer une adresse et un numéro de port, puis désactivez là). Procéder ainsi permet de contourner un bogue d'Internet Explorer et de surfer sensiblement plus vite.
  MacOS X | MacOS classique | Pourquoi ?