Étonnements rapides et durables

Ahanements d'octets austraux


lundi 09 février 2015

 Message de service

Message de service, car je n'ai pas trop envie de répéter la même chose trop souvent, et que le fait ici relaté risque d'être bien placé dans les pages des faits divers de ce lundi.

Ceci est (faut-il écrire était ?) ma voiture de fonction…

Photo de Sam S. Randriakotonjanahary sur la page "Fifamoivoizana eto Madagasikara"

C'était à la sortie de la messe de 11 heures de l'église de Faravohitra.

La messe précédente (celle de 9h30) avait pris du retard. Du fait de la densité des voitures, je n'avais pas pu me garer à mon emplacement habituel, mais avait été contraint de faire le tour de Faravohitra pour me parquer plus haut (devant l'école Bernard Canut pour ceux qui connaissent le quartier).

À la sortie de la messe, j'ai voulu épargner à ma femme Lalaina et à ma fille Ialy d'avoir à remonter cette route pavée et ce trottoir un peu inégal et était monté seul chercher la voiture, afin de les récupérer à la hauteur de l'église. Elles étaient en train d'embarquer lorsque cela est arrivé.

Je ne me souviens pas de tout, mais je garde un souvenir très net d'une vision de camion benne à ordures déboulant à toute vitesse dans mon rétroviseur. Et du mot de Cambronne qui a traversé ma tête.

Ialy, à l'arrière de la voiture, mais heureusement du côté droit, a été projetée entre siège avant et siège arrière. Elle a été légèrement blessée à la joue et à la cuisse. Heureusement qu'à cet âge là (8 ans), on est léger et souple !

Lalaina n'avait pas encore embarqué dans la voiture, et elle a pu lâcher la poignée de la portière à temps, pour ne pas être emportée dans le tour de toupie qu'a fait notre véhicule.

Mes vertèbres cervicales ont été fortement secouées. J'attends l'interprétation du scanner demain après-midi. Mais je crois que je m'en sors très bien : de longues minutes, je ne voyais que d'un oeil. Actuellement, mise à part la raideur dans le cou et l'obligation de porter une minerve, je me sens à peu près bien.

Merci à Laza et Dominique pour nous avoir amené à l'hôpital militaire 1, merci aux urgentistes pour leur prise en charge et pour m'avoir bricolé une minerve provisoire aux petits oignons, et merci à Dr. Mathilde pour être accourue très vite et nous avoir permis de passer ces heures plus sereinement.

Pour nous donc, plus de dégâts matériels que corporels. Ialy et moi avons de quoi rigoler plus ou moins jaune entre les commentaires Facebook qui déplorent surtout l'état de la voiture et ceux qui se disent qu'on est probablement décédés et pouvons remercier :

  • le ciel2,
  • les concepteurs de la zone de déformation arrière et de la cellule centrale anti-crash de la voiture,
  • en ce qui me concerne, la ceinture de sécurité et l'appui tête, malgré le coup de lapin qui s'en est ensuivi.

Je n'ai pas de nouvelles très fiables des nombreuses autres personnes impliquées dans l'accident, et j'espère très fort que les rumeurs alarmistes que j'entends ne sont effectivement que des rumeurs.

Bons baisers à tous.


  1. Les lecteurs les plus fidèles vont croire que j'y ai mes petites habitudes, mais pour les vrais gros pépins, je fais bien plus confiance aux grosses structures publiques ayant l'habitude d'être confrontées à toutes sortes de situations qu'aux cliniques qui ont l'air d'être avant tout considérées par leurs promoteurs comme une diversification d'actifs, au même titre peut-être que le bois de rose… ↩

  2. Au risque de soulever une vigoureuse répartie de @embruns… ;-) ↩

Dernière mise à jour :
9/2/2015 00:50

Commentaires du blog hébergés par Disqus


Billet classé dans la catégorie : Accueil > Equipe > Evenements > Faits Divers Tananarivien