Tempêtes et verre de toaka gasy

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.
Billet classé dans la catégorie : blogosphere

mardi 02 décembre 2003

[ 06:20  ] Nombril et gant de toilette

Le seul "avantage" de ces ambiances de naufrage (durables et rapides) qui flottent sur la blogosphère francophone, c'est de m'obliger à faire un peu de ménage dans mes liens.

Impossible de ne pas percevoir cependant comme un air de lassitude sur les blogs généralistes.

Ce n'est pas nouveau, on commence par écrire pour soi, et puis on se met à penser que cela pourrait éventuellement intéresser des lecteurs. Et puis arrive le jour où on réalise la présence des autres.

Et après arrivent certains jours où on maudit les autres...

Comme Houssein, je tente de me persuader que Fontaine, je ne boirais pas de ton eau...

Pour cela, il va falloir se renouveler, tout en restant soi-même. Pas évident pour un psycho-rigide...

Dans l'immédiat, je renoue avec une vieille habitude : changer de titre de temps à autre, ce qui vous persuadera sans doute de ma santé mentale déclinante...

Pour le contenu, par contre, c'est plus difficile de vraiment changer...

Je suppute par exemple que je fidéliserai un lectorat spécifique si j'écrivais plus sur Madagascar...

Mais on n'est plus dans une situation exceptionnelle comme en 2002... À la fin d'une journée normale de 12 heures, j'ai le sentiment d'avoir suffisamment travaillé pour Madagascar pour ne plus trop avoir envie d'en parler...

Si le sujet m'amuse, m'interpelle ou me fait chaud au coeur, oui... S'il fait naître en moi une idée nouvelle qui dépasse le niveau du voyage en taxibe (équivalent local du café du commerce), encore mieux...

Mais si c'est pour alimenter régulièrement ces pages, je ne vois pas trop la valeur ajoutée ni pour vous, ni pour moi...

De plus, ça m'étonnerait qu'un blog "malgache" n'attire pas rapidement une de ces polémiques malgacho-malgaches qui n'ont aucune raison d'être plus passionnantes qu'une polémique franco-française ou québéco-québécoise...

Bon, d'accord, j'ai promis depuis longtemps de mettre plus de photos. Ce sera fait. Un jour.

Je ne vous infligerais pas trop de rapports de repas chez Tante Cécile, même si ça peut être hilarant... C'est le côté malgache qui ressort : parler de soi met mal à l'aise. Si je continue à lire des billets personnels de cette qualité, peut-être que j'évoluerai.

[Ça n'a pas grand chose à voir, mais je constate avec ravissement qu'il y a 20 ans, j'étais vaguement homophobe, et que les choses ont bien changé aujourd'hui. C'est bien la seule vertu de cette sale maladie.]

Je sens comme un baillement dans l'assistance si je parle encore du Mac...

Mais vous y aurez quand même droit de temps en temps. On est vieux lorsqu'on n'a plus envie de changer le monde.

Commentaires variés bienvenus.

Commentaires du blog hébergés par Disqus


<- Musardages (7)
Gros titres de la presse ->
 Accueil |  Humour | Macintosh | Bidouilles | Sélection | Éditeur 

© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :