Accueil Humour Macintosh Print66 Sélection Éditeur
  Édito | Index des archives

Samedi 3 février 2001

Longue vie au Masiakasaurus Knopfleri... Ouuups, il est mort depuis longtemps ! Le Masiakasaurus Knopfleri est un petit dinosaure de la taille d'un berger allemand et avec une dentition étrange dont les ossements ont été découverts récemment dans les environs d'Antananarivo. Pourquoi ne pas en faire le symbole de Madagascar de nos jours ?

Je vois déjà les Pères la pudeur protester. Non, mais, faire d'un dino le symbole de Madagascar ! <SARCASME>Et en 2001, une idée aussi subversive ne devrait-elle pas mener son auteur directement devant les tribunaux pour flagrant délit d'outrage à candidats à l'élection présidentielle ? J'assume, j'assume, bien que personne ne se fatiguera à user ses fonds de pantalons sur la place du 13 mai 1972 pour réclamer ma libération.</SARCASME>

Et alors, les Mauriciens ont bien comme symbole le Dodo, un oiseau tout aussi mort que Masiakasaurus Knopfleri... Au moins les malgaches n'ont rien à se reprocher dans la disparition de ce dernier, ce qui en fait un symbole très écologiquement correct... Mais surtout, quel nom nettement plus flamboyant !! "Saurien méchant" implique pour moi que ce brave animal n'était certainement pas le plus costaud de sa classe, mais savait se faire respecter, et ma foi, un peu de férocité serait une vertu à utiliser à bon escient par moments (par exemple, pour éviter d'acheter 400 000 dollars US ce qui fondamentalement n'est que de la vieille ferraille ; à mon avis, le bureau Bivac/Veritas aurait quand même dû signaler un problème potentiel à l'étourdi de service ce jour là. Ah, on a peut-être oublié ce contrôle obligatoire ? O, Rendremanitra ô... Allons bon, voilà que j'en ai oublié mon pseudo-code XML pour marquer les sarcasmes :-) ).

Mais surtout, j'apprécie la deuxième partie de son nom... "Knopfleri", en hommage à un des meilleurs guitaristes de la deuxième moitié du XXème siècle, parce que ces braves paléontologues écoutaient de la musique sur leur chantier, et que chaque découverte significative semblait coïncider avec l'écoute d'un morceau de Dire Straits... Comme quoi rien de positif ne s'obtient sans de la bonne énergie, et ma foi, je trouve que par exemple, ce pays se porterait mieux si la variété malgache s'électrifiait un peu, plutôt que de nous endormir sous une tonne de choses sirupeuses... Et puis, puisqu'on parle de coïncidences, en ce moment où la route nationale 7 a été coupée par les inondations,"Telegraph Road" pourrait nous redonner un peu d'esprit pionnier, même dans les embouteillages de Tana. Quant à "Private Investigations", bien que ne travaillant pas pour le Crédit Agricole, j'ai toujours considéré que c'était une des plus belles chansons de ma discothèque.

Private Investigations

It's a mystery to me -- the game commences
for the usual fee -- plus expenses
confidential information -- it's in a diary
this is my investigation -- it's not a public inquiry

I go checking out the reports -- digging up the dirt
you get to meet all sorts in this line of work
treachery and treason -- there's always an excuse for it
and when I find the reason I still can't get used to it

And what have you got at the end of the day ?
what have you got to take away ?
a bottle of whisky and a new set of lies
blinds of the window and a pain behind the eyes

Scarred for life -- no compensation
private investigations

Mark Knopfler

Allons bon, comme cette rubrique fait très XXème siècle !... tant pis, on tâchera de faire mieux au prochain changement de millénaire.

Les sommets de Davos et Pôrto Alegre se sont terminés, et pour l'instant, ça ressemble un peu à un dialogue de sourds. Mais leur présence a au moins le mérite d'affirmer qu'à des problèmes globaux, il faut faire face avec un sens de la citoyenneté globale. La mondialisation contrairement à ce que dit celui qui nous sert de Président de la République n'est pas un diktat, mais un phénomène inéluctable ; le simple fait de pouvoir lire ce que je bafouille ici est une conséquence et un vecteur de la mondialisation. Plutôt que d'y résister statiquement, il faut y participer pour que celle qui se construit soit un peu plus conforme à nos besoins.

L'architecture de ce site a été complètement revue pour en faciliter la mise à jour, et une mise à jour plus rapprochée. Il y a un peu plus de couleurs, mais je continue à être aussi puriste qu'avant : je tiens à ce que l'intégralité du contenu de ce site reste accessible à tous ceux qui disposent d'un accès Internet, même ceux qui utilisent un antédiluvien Mosaïc avec un modem à 2400 bps. Même si toute la conception a été faite sous MacOSX Public Beta... De même, j'ai fait tout ce qui est mon possible pour que ce site soit adapté aux navigateurs spécialement conçus pour les handicapés (on est tous handicapés quelque part). Ca aussi, c'est la mondialisation...

Bravo l'Egypte, première équipe africaine à arriver à une demi-finale d'un championnat du monde par équipe. Encore la mondialisation...

Chronique précédente...
   Édito | Index des archives