Accueil Humour Macintosh Print66 Sélection Éditeur
  Édito | Index des archives

Mardi 24 mars 1998

Pour la deuxième fois en dix jours, une manifestation a dégénéré à Antananarivo... ça commence à (re)devenir une mauvaise habitude, après quelques années d'embellie. Des éléments "autonomes" font de la provocation, ce qui entraîne une réaction des forces de l'ordre, puis des échauffourées et des scènes de pillages qui tendent à discréditer les manifestants pacifiques. Le scénario rappelle par trop les années 80 pour qu'on ne fasse pas le rapprochement avec le retour des dirigeants de l'époque, et ce bien qu'ils s'en défendent... Manque d'imagination ?
Si, comme beaucoup le pensent, il s'agit d'une manipulation d'hommes proches du pouvoir, la manoeuvre est plutôt ratée : même le quotidien le plus proche du pouvoir a titré : "Diso tafahoatra ny nataon'ireo mpitandro filaminana" (les forces de l'ordre ont manqué de mesure). Faire fi de la franchise de l'université en pénétrant sur le campus sans y avoir été invité par le rectorat, frapper de violents coups de pieds des étudiants à terre, en poursuivre d'autres jusque dans les dortoirs (et ce bien sûr sans mandats de perquisition), tout cela ne va pas pour le moins améliorer les sentiments d'une partie de la population envers le pouvoir. Résultat : toutes les autorités se renvoyent la balle sur la responsabilité de cette répression si subtile...

Selon deux études très "politiquement correctes", l'activité sexuelle est bonne pour le coeur, et les gens qui dorment à deux ont un meilleur sommeil que les célibataires. Seul Félix Faure, qui persiste à être plus connu pour sa fin croquignolesque qui ferait sourire d'aise le procureur Kenneth Starr que pour l'oeuvre qu'il a laissé dans la IIIème république française, fausse donc les statistiques.

Il serait un rien stressant que ce que certains appellent déjà le devoir conjugal devienne aussi un devoir vis à vis des disciples d'Hippocrate et des dépenses de santé publique. Quant au truc que m'a indiqué un couple d'amis soucieux de son sommeil, consistant à avoir sur le lit conjugal deux matelas séparés réunis par un "pont d'amour" en mousse, je ne sais s'il contribue à améliorer la santé cardiaque... Ceci dit, dormez bonnes gens, l'ordre règne, du moins à Tana ! (mais n'oubliez pas que trop d'ordre tue la créativité nécessaire à certaines activités...).

Au fait, c'est pour cela que Bill Clinton tient tendrement la main de Hillary en visitant l'Afrique profonde ? Pour prouver à son opinion publique qu'il dort du béat sommeil du juste...

Pour beaucoup de partisans du "pré carré", il est de bon ton de faire remarquer que cette visite du Président américain en Afrique est mue par des motivations stratégiques et économiques... Bien sûr, mais qu'on ne me fasse pas croire que la politique française actuelle au Gabon ou au Zaïre pour ne citer que ces deux pays était motivée par la seule grandeur d'âme... Il me paraît en tout cas plutôt rassurant qu'on présente désormais l'Afrique un peu plus comme un enjeu économique comme les autres, et un peu moins comme une terre à sauver malgré elle...

Chronique précédente...
   Édito | Index des archives