Étonnements rapides et durables

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.

mardi 22 juillet 2003

[ 3:40:55 ] Insomnie ordinaire

Avant d'aller vider ma vessie et boire un verre d'eau, j'aurais écouté le journal Afrique Soir sur RFI, et m'étonné encore une fois de ces informations qui ne franchiront pas le seuil radar de la plupart des autres médias : une centaine de civils victimes collatérales des affrontements à Monrovia (Liberia) pendant que les politiciens de RDC discutent de protocole, les corps de 22 civils découverts en Iturie les familles de deux victimes européennes du Joola (je ne sais plus leur nationalité, mais ce qui est sûr c'est qu'elles étaient européennes) va peut-être obtenir le renflouement de l'épave ; au cas où, je rappelle ce petit détail : il y avait aussi un petit millier de sénégalais à bord.

Localement, les français ne digèrent pas le 14 juillet et un zanatany partage la frustration nationale devant les bureaux du consulat de France.

Toujours rien d'extraordinaire sous les étoiles...

En matière de prénoms, ce qu'on remarque le plus ici, c'est ceux un peu tombés en désuétude dans leur pays d'origine : Théogène, Mathilde (pas Mathilda), Ernest, Adolphe... et je m'arrêterais là pour éviter quelques inimitiés inutiles. 




 | 
 Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 
© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :