Étonnements rapides et durables

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.

samedi 19 juillet 2003

[ 15:29:28 ] Ça c'est du management...

Rusé : laisser les clients piquer dans la caisse... (que font les responsables contrôle interne et risques opérationnels de M. Big Business ?)

Stupide : se retrouver avec le nom de domaine powergenitalia.com (via Brunmarde)

Colonisateur : la Commission Bancaire Française se mêle de prendre le ZOB en main (je sais, impossible de résister) (via Thomas).

Malgré les apparences sauvées, c'est bien les français qui sont à l'origine du problème :

À ce propos, et très concrètement, nous avons des problèmes avec la Commission de Supervision Bancaire ici à Madagascar qui veut que nous changions notre nom : il nous est interdit de s'appeler Bank.

Vous êtes donc cordialement invités à nous proposer un nom de remplacement. Zébu Overseas Board... Zébu Overseas Banane... Ou encore Zébu Overseas Breeders...

Nous avons deux mois pour répondre.

Et dans le même ordre d'idée, la Commission Bancaire française, qui est à l'origine de l'intervention de son homologue malgache, nous reproche également de faire appel à l'épargne publique pour aider les paysans malgaches...

C'est vrai qu'un placement à 7% en Francs malgaches, ça ne court pas les rues. Mais de là à intervenir dans un pays étranger pour nous mettre des bâtons dans les roues... Les contrats solidarité/responsabilité... Çà gêne qui ? Ceux qui dépensent sans obligation de résultats l'argent des contribuables ? Affaire à suivre...

Pourquoi alors ne pas se préoccuper alors de fermer le CHU de Rouen, et ces établissements suisses à l'inquiétant secret bancaire ?

Heureusement, il n'y a pas que les mauvaises idées qui s'exportent (via vsf). 


[ 10:19:34 ] Malgré les apparences, plus réalité que fiction...

L'actualité lue façon western : les indiens forcent les cow-boys à aller fumer le calumet de la paix.

Façon John Le Carré, ambiance services plus secrets que secrets : les armes de destruction massive font leur première victime.

Façon "petite maison dans la prairie" : prime rate assuré avec du cheese cake en prime.

Façon programmeur C++ : la version 2.0 du code révèle une memory leak.

Façon thriller politique :

Les deux points forts de M. Bush, dans l'opinion des Américains, sont la prudence et l'honnêteté. Il n'est peut-être pas très intelligent, mais il sait ce qu'il fait et ce qu'il dit.

Les péripéties de la guerre en Irak, actuelles et passées, viennent contredire ces certitudes, même si le président conserve l'appui de près de 60 % des Américains.

Houlà, comme ce billet est truffé d'anglicismes... mais pas moyen de faire autrement, c'est l'Amérique qui est comme ça. 




 | 
 Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 
© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :