true

Étonnements rapides et durables

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.

mardi 15 avril 2003

[ 22:06:16 ] 

Maintenant que les armes de déglutition massive ont été trouvées, que les affaires peuvent reprendre de manière totalement désintéressée, qui a encore besoin de conseils en investissement ?

Pour les autres, une compilation de liens trouvée chez Immersion...

Parce qu'il n'y a pas que les étonnements qui sont durables.

Et les petits ennuis de Bush aussi sans doute. 


[ 22:06:04 ] 

Bon, désolé pour les messages postés en double.

Je ne maîtrise pas toutes les subtilités que la technologie met à la disposition du carnettier mobile... Le cache capricieux d'un serveur proxy était sans doute à l'origine de mon impression que ça ne marchait pas, ce qui m'a incité à faire subir à l'humanité impuissante et à l'internet déjà passablement encombré une deuxième fois mes bêtises. Pardon, mille fois pardon, je promets d'expier tous mes pêchés en cette semaine sainte.

Et je jure que ma distraction n'a rien à voir avec les gentes personnes qui font prendre l'air à leurs jupes légères et à leurs décolletés mutins à l'Orbital Café d'où je poste à coups (coûts ?) de précieux Euros le présent message qui n'en vaut sans doute pas tant... Ces double-posts apocalyptiques ont eu pour origine un basique cyber-espace de Chinatown, où je ne risquais guère d'être distrait par les contingences citées supra, mais où la configuration des claviers PC était encore plus néfaste à mon inspiration que les étudiantes et touristes qui hantent les alentours du parc de Luxembourg.

A ma connaissance, les excès de surf ne figurent pas encore parmi les pêchés capitaux qu'il faudrait réfréner en cette période de carême ; toutefois je remercie le ciel bienveillant de me priver de mon accès permanent en cette période de rumeurs extraordinaires, où Steve Jobs me rappelle que son nom de famille s'écrit avec un S à la fin, et où l'esprit de lucre de ma bête noire préférée pourrait nuire à mes efforts de tempérance.

En ces vertueux moments d'éloignement de mon G4 Cube, il est plus facile de me dire que les dirigeants d'Apple, s'ils>hub numérique, que je peux patienter pour télécharger la mise à jour 10.2.5 de Jaguar et la dernière version de Safari (enfin avec des onglets !!).

Oui, ne cédons pas tout de suite à nos pêchés capitaux, même si c'est en partie pour des raisons totalement indépendantes de notre volonté... 




 | 
 Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 
© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :