true

Étonnements rapides et durables

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.

samedi 22 mars 2003

[ 23:58:46 ] 69, année plus érotique que 03 ?

Ah non, faut quand même pas exagérer...

Non, non, et non, je vous assure, je refuse totalement de remettre des pattes d'éléphant... et je vous répète que j'ai assez payé de découvrir bien trop tard que les cheveux longs ne me vont pas du tout pour ne pas retomber dans le piège...

Depuis quelques mois, mais surtout les dernières 48 heures, il flotte comme un parfum d'années 60 sur notre planète...

Pas les années 60 à la malgache, sirupeuses de Richard Anthony, de Franck Alamo et de Surfs à souhait... Pas les années 60 de la république de Philibert "Mollah Omar" Tsiranana, où les policiers arrêtaient les filles en mini-jupes, à la grande incompréhension des galopins en culottes courtes que nous étions...

Plutôt les années 60 de Joe Cooker, des Doors et de Jimi Hendrix. Avec les grandes manifestations contre la guerre au Viet... euh pardon, en Irak : 1350 arrestations à San Francisco ? Mais comment diable peut-on réunir 1350 français à San Francisco ?

Et les membres de ce groupe, Pukers For Peace, les «vomisseurs pour la paix», on ne peut s'empêcher de se demander s'ils utilisent quelque substance hallucinogène pour expulser en coeur devant les bâtiments publics le contenu de leurs tripes ?

Et le symbole de la paix, saurez-vous le dessiner de mémoire, avant de le visualiser sur le site de la compilation musicale Peace not War ?

Slovo y chante que depuis Nagasaki, les États-Unis ont bombardé 21 pays :

21 Today

China 1945-46, 1950-53:
Korea 1950-53:
Guatemala 1954, 1960, 1967-69:
Indonesia 1958:
Cuba 1959-61:
Congo 1964:
Peru 1965:
Laos 1964-73:
Vietnam 1961-73:
Cambodia 1969-70:
Lebanon 1983-84:
Grenada 1983:
Libya 1986:
El Salvador 1980s:
Nicaragua 1980s:
Panama 1989:
Bosnia 1985:
Sudan 1998:
Former Yugoslavia 1999:
Iraq 1991-2002:
Afghanistan 1998, 2001-03

21 pays, une démocratie et demie (Ex-Yougoslavie et la moitié de la Corée) : bravo pour le rendement.

100 à 200000 manifestants à New York, qui (armée de métier oblige), ne sont sans doute pas motivés par la peur d'être envoyés au front. Ça, c'est du rendement. 


[ 12:29:05 ] Damned "rest of the world" French !

Laissé par un auditeur sur le répondeur de l'émission Là-bas si j'y suis sur France Inter , et diffusé hier (vers la 11ème minute d'un flux Real Audio qui en fait au total 48) :
it's still the same old story
a bloody holy war
the fight for oil and glory
I'm gonna to study no more war
the fight for god and story
we gonna to set you free
but we'll put you back in stone age
if you won't be like me

et cet autre auditeur sur un air de Georges "non point Doubeliou" Brassens...

Pom, pom, pom,

Un an avant les élections,
Bush a pris l'habitude
d'agrémenter sa solitude
aux accents de cette chanson.

quand je fais ma propagange, je bande, je bande,
quand je prie jésus-christ, je bande aussi,
quand je bois un puit de pétrole, mon dieu je bande encore,
mais quand je pense à l'ONU, là, je ne bande plus.

la bandaison papa, ça ne se commande pas...

Poum, poum.

(via L'autre Portail




 | 
 Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 
© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :