Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 

Étonnements rapides et durables

Vue imprenable des bas-cotés de la planète, à Antananarivo.

vendredi 20 décembre 2002
[ 07:10:25 ] 

Autre petite satisfaction : voir les receveurs de Taxi Be refuser d'embarquer des passagers en dehors des points d'arrêt prévus. Pourvu que ça dure ! 



[ 07:01:59 ] 

Pourquoi un journal comme Libération se retrouve-t-il avec un journaliste aussi condescendant que Louis Henriquet ?

Je ne peux expliquer que par la condescendance ceci : dans n'importe quel pays occidental, des résultats électoraux comme ceux de Madagascar seraient analysés comme étant une mobilisation des électeurs pour conforter la démocratie et se doter d'une majorité gouvernementale claire.

Lui n'y voit que fatalisme, résignation, voire culte de la personnalité.

C'est faire fi du taux de participation qui a surpris même les sceptiques comme moi, et qui prouve que, malgré les difficultés du quotidien, les citoyens continuent de surveiller les choses du coin de l'oeil. Il me semble qu'il y a là un peu plus de constance que cette jeunesse qui s'est mise à défiler en France en Avril, pour disparaître ensuite.

Ce bon taux de participation est une bonne chose pour la démocratie. Il ne serait pas mauvais que pour la conforter, la justice annule le scrutin dans les quelques endroits où les dérapages ont été manifestes (Toliara, Ilakaka...), et que l'administration accepte d'y organiser de nouvelles élections partielles. 




© 2003 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez par les liens de commentaires ou par e-mail :