Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 

Sushis en république Ranjalia

Antananarivo, Madagascar, entre Afrique et Asie, entre Dakar, Séoul et Tokyo.

lundi 24 juin 2002
[ 23:52:13 ] 

Grand plaisir ce soir que de croiser un convoi de camions citernes sur la route des hydrocarbures !

Beaucoup de barrages cependant en ville... Pas moins de trois sur la même route des hydrocarbures : un tenu par l'armée, deux tenus par des civils

Prudence recommandée... Hier, j'ai failli forcer un barrage devant la Présidence de la République sans m'en rendre compte : nos braves soldats n'avaient pas de torche, et la musique dans la voiture m'a empêché d'entendre leurs coups de sifflet... Peur rétrospective en apercevant une barrière métallique et en les voyant rappliquer derrière moi, Kalashnikov au poing... Funny, isn't it ? Un peu plus et vous étiez débarassés de ce stupide Weblog...

[ 23:44:43 ] 

Ce genre de nouvelles a de quoi m'exciter comme un puce.

[ 23:32:10 ] 

Prise d'otages à Antsiranana.

[ 01:03:35 ] 

Il tient vraiment à finir en kitoza ?

Certes, le dernier sommet des Quinze montre qu'ils considèrent l'immigration comme un problème ; alors une retraite dorée d'un dictateur mafieux chez eux aurait fait mauvais effet...

Mais on aurait pu au moins le convertir en ministre de l'intérieur au Cameroun... Entre militaires qui considèrent les élections comme une formalité, on devrait pouvoir s'entendre...

Bon, sauce béarnaise, roquefort, ketchup ou au poivre vert ? Pour ma part, ce sera un chutney de mangue.

Nota bene : Que ceux qui me trouveraient un brin violent soient conscients que je mesure mon langage. D'ailleurs je retire le «f... the OAU» de ce matin et le remplace par : «veuillez appliquer du piment tsilanindimilahy comme onguent sur les hémorroïdes de ces respectables chefs d'État de l'OUA.»

«Tsy mety loatra amin'ny fomba fisainana malagasy, hoe ? ». Que voulez vous, je fais avec les moyens du bord : au moins, en sport, il y a un public qui paie, donc des sponsors qui peuvent avoir le mauvais goût de râler... Pour les élections en Afrique, les populations ne semblent jamais être qu'un détail...

Mon Dieu, ça me rappelle quelque chose qui a été écrit en Février...

[ 01:02:38 ] 

Le dernier spectacle de Pina Bausch s'appelle Pour les enfants d'hier, d'aujourd'hui et demain : «Depuis déjà pas mal d'années, je me suis dit qu'il serait peut-être agréable de rire ensemble».

Bon, à cause des barrages, je n'ai que ma galerie de photos...

[ 01:00:08 ] 

Au risque d'être accusé de dérive, je dois dire qu'après la lecture de cet article, je risque de penser à Austin Powers (que je n'ai pas vu et ne verrais sans doute jamais) chaque fois que l'on me parlera de services secrets.


© 2002 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez : reactions @ barijaona.com