Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 

Sushis en république Ranjalia

Antananarivo, Madagascar, entre Afrique et Asie, entre Dakar, Séoul et Tokyo.

dimanche 28 avril 2002
[ 21:57:59 ] 

Décidemment, je ne suis pas adepte du dicton "les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures"...

[ 17:17:23 ] 

Peut on impunément n'avoir aucune parole ? Contrairement à ce qu'affirment les atlas, Dakar et Toamasina ne seraient pas deux villes à la même altitude de la même planète.

Le pire, c'est que personne n'est surpris. On le connait si bien, "notre" Radidy.

[ 10:28:42 ] 

Je m'étais promis de ne pas trop parler de la France (L'arnaque plutôt que la haine, Chirac plutôt que Le Pen) : peine perdue. Je ne peux me reconnaître dans cette "malgache" là. Le nom à consonnance italienne peut faire penser à la sécession de Nosy Be, mais ma sécession à moi est intellectuelle. Et malheureusement morale.

Attention à la gangrène. Il faut oser dire que ça ne sent pas bon. Non, que ça pue.

[ 10:25:54 ] 

A l'attention des anglo-saxons comme Rory, bon résumé de la situation à Madagascar en ce dimanche matin...

Attente de Ratsiraka, attente de la Haute Cour Constitutionnelle : autant d'attentats à la patience. Restons aussi zen qu'hier.

[ 10:24:41 ] 

Depuis le début des "évènements", hier vit la première soirée purement festive à laquelle j'ai assisté. Il fallut tout un trek nocturne par les différents tortueux sentiers entre Ambanidia et Andohalo pour trouver et se préparer à l'entrée dans une sorte d'ashram en plus ludique... Sympathique ambiance baba-kool, navigant entre Katmandu, Kingston, Karlsruhe, Ikalamavony et Al-Qahira.

Entre étudiants sages, rastas plus ou moins militants (plutôt moins) et quêteurs de mysticisme tantrique plus ou moins authentique, barijaona.com se lâche... Etre "convenable" convient rarement.

[ 10:21:35 ] 

Si je comprends bien, "on" s'est arrangé pour que le dossier Madagascar ne soit pas évoqué à l'ONU à Genève. Tant pis, on n'était pas les seuls...


© 2002 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez : reactions @ barijaona.com