Accueil |  Humour | Macintosh | Print66 | Sélection | Éditeur 

Sushis en république Ranjalia

Antananarivo, Madagascar, entre Afrique et Asie, entre Dakar, Séoul et Tokyo.

dimanche 7 avril 2002
[ 20:44:26 ] 

C'est absurde. On ne vainc jamais définitivement une société civile et politique. Voilà une phrase à répéter pour faire les pieds à certains. Une alternative intéressante également au verset fétiche de Marco, qui reste malheureusement d'actualité.

La tradition prétend que les sémites ont comme ancêtre commun Sem, fils de Noé. La parenté des Sémites est surtout une parenté linguistique, rayonnant à partir de la plaine alluviale de l'Euphrate et du Tigre (Mésopotamie) et de la zone côt!ère méditerranéenne (Phénicie, Palestine, Syrie) : Amorrites du nord de la Syrie, Araméens, Hébreux de Palestine, nomades Bédouins, Philistins et Phéniciens auxquels ont succédé les Arabes...

Par quel glissement curieux, antisémite est devenu synonyme d'anti-juif ? Il y a comme une perversion idéologique dans ces manifestations qui assimilent le soutien de la politique exercée par le gouvernement d'Ariel Sharon et l'identité juive...

Un malgache en déplacement à l'étranger semblera parfois avoir l'air "vaguement sémite"... Les nazis (les vrais, pas ceux qu'imagine Radidy) ont peut-être eu cette illusion, encore qu'on puisse penser que ce n'était qu'un écran de fumée en attendant "mieux". Après le 11 Septembre, ce genre de ressemblance peut être à nouveau inconfortable. Et ne voilà-t-il pas que les chefs de l'armée occulte, les fameux généraux de division Sophie et Xavier, nous importent semble-t-il des faux frères algériens...

Par crainte des emportements politiques de l'heure, j'ai cherché une définition du mot terrorisme. J'en ai trouvé deux :

Le Grand Dictionnaire Terminologique propose comme définition :

Usage ou menace d'usage de différents actes de violence (sabotages, prises d'otages, attentats, etc.) contre des personnes ou des biens, pour contraindre ou intimider un gouvernement, une entreprise ou une communauté quelconque dans le but d'atteindre des objectifs politiques, religieux ou idéologiques.

Le Dictionnaire Universel Francophone pour sa part donne

1. Usage systématique de la violence (attentats, destructions, prises d'otages, etc.) auquel recourent certaines organisations politiques pour favoriser leurs desseins. -- Terrorisme d'État: recours systématique à des mesures d'exception, à des actes violents, par un gouvernement agissant contre ses propres administrés et, par extension, contre les populations d'un État ennemi. 2. Figuré : Attitude d'intimidation, d'intolérance dans le domaine de la culture, de la mode, etc. Le terrorisme de l'avant-garde.

Donc, je ne pense pas que Marco fasse du Bushism en criant : Madagascar under attack ! Bon, il n'a pas vraiment les moyens de crier ceux qui ne sont pas pour nous sont contre nous, mais l'appelation du conseil national de sécurité ne parait pas usurpée...

Faute de carburant, pratiqument tous les malgaches sont devenus des "walking class heroes". De ce fait, on pourrait penser qu'avec le temps, les jambes de Moxe devraient devenir plus jolies que celles de Condoleezza. Je pense que ce n'est pas encore le cas...


© 2002 Barijaona Ramaholimihaso
Réagissez : reactions @ barijaona.com